Comment soigner une vessie hyperactive?

Pour soigner une vessie hyperactive, il faut tout d'abord comprendre les causes possibles.

- Une excès de liquides et d'aliments diurétique qui font uriner souvent.

- Une frilosité interne qui déclenche un effet diurétique. Cela se corrige par l'activité physique et par l'amélioration de sa nutrition

- Une suralimentation qui déclenche temporairement de la rétention d'eau puis ensuite l'expulsion de celle-ci en grande quantité.

- Un manque de sodium ou de glucides qui empêche au corps de bien garder l'eau.

Pour soigner une vessie hyperactive, il va falloir identifier les causes de ses problèmes puis les corriger.

Essayer la diététique traditionnelle chinoise

La diététique chinoise est une nutrition élaborée qui propose de s'alimenter en fonction de ses faiblesses et points forts (par exemple une personne ayant des intestins fatigués a des recommandations différentes qu'une personne ayant un estomac malade).

La diététique chinoise est très efficace pour aider à soigner une vessie hyperactive. Il faut par contre avant bien comprendre la théorie de la diététique chinoise (vous pouvez bien sûr vous faire aider par un professionnel en diététique chinoise.

Solliciter son méridien de la vessie

Dans le corps on trouve plusieurs méridiens par lesquels circulent l'énergie. Chaque méridien est composé de muscles, articulations et d'un ou plusieurs organes. En stimulant une partie d'un méridien, il est possible de soliciter le méridien en entier afin de stimuler des zones clées.

Pour soigner une vessie hyperactive, il faut s'intéresser au méridien de la vessie qui est responsable de l'urinage. En stimulant ce méridien une à trois fois par jour, il est alors possible de soigner une vessie hyperactive.

Le méridien de la vessie

Pour le stimuler, plusieurs possibilités vous sont offertes.

- Consulter un acupuncteur professionnel (le plus efficace, mais le plus contraignant).

- Utiliser un stylo d'acupuncture (très pratique, mais il faut prendre le temps de bien trouver les bons points des méridiens).

- Se faire des petits massages circulaires avec le doigt. C'est bien moins efficace, mais super pratique, en particulier pour tester.

Bien se nourrir avec une alimentation paléolithique

Adopter un régime paléo est un gros investissement, mais souvent très efficace pour soigner une vessie hyperactive. Cette astuces est à considérer principalement si votre système digestif est en très mauvaise état et que vous ne vous en sortirez pas en en faisant peu seulement. Ou bien si vous voulez faire au mieux.

Avec une nutrition paléo, on évite la plupart des aliments nocifs pour le système digestif (aliments industirels, aliments grillés, céréales et huiles végétales).

Adopter une nutrition paléo revient à manger principalement les aliments anciens que nous consommions à l'époque paléolithique et pour lesquels notre système digestif est optimisé. Il s'agit des fruits, des légumes, des œufs, des algues alimentaires, de la viande, du poisson, des fruits de mer, des huiles issus de fruits (huile d'olive, de noix de coco ou d'avocat par exemple), des herbes et des épices. Adopter ce genre d’alimentation permet de réduire les dégâts infligés à l’estomac par les mauvais repas.

Vérifier l'équilibre de ses lignes myofasciales

Les lignes myofasciales sont des chaînes composées de muscles et d'articulations qui se contractent en même temps. Regardez cette vidéo qui montrent les différentes lignes myofasciales du corps.

La musculation par lignes myofasiales complètent très bien la musculation classique. Toutes les lignes myofasciales sont importantes et en avoir une seule sous-développée favorise les problèmes de santé (à cause des problèmes de circulation du sang qui en découle). Avoir toutes ses lignes myofasciales bien musclées aide à soigner une vessie hyperactive..

Se mettre à la musculation

On a tendance à croire que la musculation est un sport qui sert qu'à améliorer son apparence physique et que quand on s'accepte, c'est inutile. Mais rien n'est plus faux. Avoir une bonne musculature améliore la circulation du sang, puis indirectement en aidant à soigner une vessie hyperactive.

Pour vous mettre à la musculation je vous conseille ce site de musculation où vous trouverez des exercices de musculation sans matériel classés par groupes musculaires et par niveaux de difficulté

Éviter les gros repas

Les gros repas empêchent de soigner une vessie hyperactive. Quand on mange des gros repas, la digestion est ralentie. Elle est alors plus difficile. Les aliments ont tendance à pourrir quand on digère lentement. Cela se traduit par un mauvais haleine et d'éventuelles remontées acides.

Ainsi privilégier les petits repas ou bien les aliments rapides à digérer. Quand vous mangez des gros repas, mangez lentement et à votre faim mais pas plus.

Voici pour vous aider un schéma où vous trouverez les temps indicatifs de la vitesse de digestion des aliments, qu'il faut bien sûr ajuster en fonction de la taille de ses repas et sa propre vitesse de digestion.

Consommer un bon complément un multi-vitamines multi-minéraux

Les terres cultivées ont de moins en moins de minéraux. Les fruits sont souvent cueillis avant maturité et ont alors peu de vitamines. Les aliments sont de plus en plus transformés par raffinage qui enlève les nutriments. En conséquence il est aujourd'hui difficile de recevoir toutes les vitamines et tous les minéraux dans de bonnes proportions. Or la moindre carence alimentaire empêche de soigner une vessie hyperactive tout en détruisant la santé et en favorisant les problèmes sur le long terme. En cas de problèmes digestifs, les carences sont amplifiées par une mauvaise assimilation et on entre dans un cercle vicieux!

Ainsi prendre un complément multi-vitamines multi-minéraux est une excellente idée pour empêcher à de nombreux soucis d'arriver ainsi que pour aider à soigner une vessie hyperactive.

Se réchauffer au mieux

La frilosité empêche souvent au corps de retenir l'eau. Quand la frilosité est permanente, celle-ci déclenche une déshydratation qui dure. A long terme, c'est très mauvais pour les reins et pour le corps.

Ainsi d'habiller chaudement pour garder une bonne température interne aide à soigner une vessie hyperactive. Pensez aux pulls avec manches serrés qui sont ceux conservant le mieux la chaleur.

Croire qu'on puisse se passer de muscles

Ce n'est pas naturel de ne pas être muscler. Quand on est trop peu muscler, la circulation du sang dans le corps est mauvaise.

Alors l'organisme dans son ensemble se voit touché négativement. On régénère moins bien et on laisse les maladies s'installer.

Il faut des muscles pour soigner une vessie hyperactive ! Pour se muscler, vous pouvez recourir à tout sport faisant travailler tous les muscles du corps. Un bon sport pratique est la musculation chez soi.

Croire qu'on peut se passer d'une bonne alimentation

Bien manger peut vite devenir contraignant et on se dit alors qu'on peut trouver autre chose pour soigner une vessie hyperactive. Souvent on tombe dans le piège de croire que parce que on est jeune on peut manger ce qu'on souhaite sans conséquences négatives, eh bien mal manger ne peut pas nous faire de mal.

Or le système digestif c'est comme le bas du dos. Quand on est jeune et en forme, on peut faire une tonne de mouvements variés sans n'avoir jamais mal au dos. Ce n'est plus vrai arrivé un certaine âge. C'est pareil pour la nutrition. Quand on est jeune, en général, on assimile bien les vitamine et les minéraux et on évacue mieux les cochonneries. Cela n'est jamais vrai indéfiniment!

Comment Maigrir Douleurs au ventre Douleurs au dos Douleurs au genou Douleurs au cou Le Sport Chez Soi Musculation Chez Soi
Ce site gratuit récupère des données (cookies) afin d'améliorer son fonctionnement (plus d'informations)