Comment soigner les intestins qui saignent?

Les intestins qui saignent sont souvent dus à une constipation intense.

La constipation arrive quand on a trop peu de nourriture à évacuer, quand on est souvent déshydraté (plus d'eau dans le corps ni dans les selles), ou encore quand les intestins sont faibles (alors la nouritture circule doucement et le corps absorbe toute l'eau de la nourriture rendant les selles sèches).

Pour traiter la constipation, la clé va être de renforcer et d'assister ses intestins ainsi qu'améliorer son alimentation.

Consommer un bon complément un multi-vitamines multi-minéraux

Les terres cultivées ont de moins en moins de minéraux. Les fruits sont souvent cueillis avant maturité et ont alors peu de vitamines. Les aliments sont de plus en plus transformés par raffinage qui enlève les nutriments. Il est ainsi peu facile d'avoir toutes les vitamines et tous les minéraux dans de bonnes proportions. Or la moindre carence alimentaire empêche de soigner les intestins qui saignent tout en détruisant la santé et en favorisant la maladie à long terme. Si en plus on a des problèmes digestifs, les carences sont amplifiées par une mauvaise assimilation et on entre dans un cercle vicieux!

Ainsi prendre un complément multi-vitamines multi-minéraux est une excellente idée pour empêcher à de nombreux soucis d'arriver ainsi que pour aider à soigner les intestins qui saignent.

Utiliser une ceinture massante pour masser son ventre

soigner les intestins qui saignent est un bon moyen d'aider à soigner les intestins qui saignent. Il s'agit d'utiliser une ceinture vibrante que l'on peut mettre autour de la taille.

En bonus, sachez que les ceintures massantes peuvent également en général chauffer, ce qui procure en sensation très agréable.

J'utilise cette ceinture massante qui fonctionne très bien. Notez que cette ceinture abdominale massante peut aussi bien être utilisé pour le dos que pour le ventre.

Corriger les déséquilibres de ses lignes myofasciales

Les lignes myofasciales sont des chaînes composées de muscles et d'articulations qui se contractent en même temps. Voici une vidéo dans laquelle vous verrez les différentes lignes myofasciales du corps.

La musculation par lignes myofasiales complètent très bien la musculation classique. Avoir une ligne myofasciale sous-musclée est un déséquilibre qui peut engendrer plein de soucis. Muscler l'ensemble de ses lignes myofaciales aide à se faire une santé d'acier ainsi qu'à soigner les intestins qui saignent.

S'auto-masser le ventre

soigner les intestins qui saignent est une pratique très accessible qui aide efficacement à soigner les intestins qui saignent. Ça ne coute rien et on peut masser son ventre à la maison quand on souhaite.

Vous pouvez vous masser le ventre quand vous souhaitez, avant ou après manger, quand vous vous réveillez ou necore avant d'aller vous coucher. Il n'y a pas de nombre magique et tant que ça vous fait du bien, vous pouvez vous faire des petits massages du ventre!

Tenter la nutrition chinoise

La diététique traditionnelle chinoise est une alimentation qui propose de manger en fonction de ses faiblesses et points forts (par exemple une personne ayant des intestins fatigués a des recommandations différentes qu'une personne ayant un estomac malade).

La diététique chinoise est très efficace pour aider à soigner les intestins qui saignent. Il faut juste prendre le temps de bien comprendre la théorie de la médecine chinoise (en se faisant éventuellement assister par un professionnel en médecine traditionnelle chinoise.

Adopter un régime paléo anti maladie auto-immune

Quand soigner les intestins qui saignent devient difficile voire impossible, il est très courant d’avoir une maladie auto-immune qui déclenche les symptômes.

La plupart du temps, c’est une perméabilité intestinale qui permet à des mauvaises protéines alimentaires (gluten par exemple) de se retrouver dans le sang et ensuite de déclencher les symptômes.

Les maladies auto-immunes sont vicieuses car elles causes de gros dégâts qui empêchent la régénération du corps (et qui font qu'on ne régénère jamais et se retrouve alors avec une perméabilité intestinale de plus en plus importante).

Dans cette situation il est possible d'adopter un régime paléo AIP qui consiste à éliminer, sur une période significative (d’au moins un mois), les aliments qui contiennent des molécules pouvant déclencher la maladie auto-immune. Le système digestif peut ainsi récupérer et on peut ainsi soigner les intestins qui saignent.

Bien se nourrir avec une alimentation paléolithique

Adopter un régime paléo est un gros investissement, mais c'est cependant souvent plutôt efficace pour soigner les intestins qui saignent. Cette astuces est à considérer principalement si votre système digestif est en très mauvaise état et que vous ne vous en sortirez pas en en faisant peu seulement. Ou bien si vous voulez faire au mieux.

Avec une nutrition paléo, on évite la plupart des aliments nocifs pour le système digestif (aliments industirels, aliments grillés, céréales et huiles végétales).

Pour cela il faut se limiter aux aliments anciens que l’homme a consommé pendant plusieurs centaines de milliers d’années et pour lesquels notre système digestif est le plus adapté. Il s'agit des fruits, des légumes, des œufs, des algues alimentaires, de la viande, du poisson, des fruits de mer, des huiles issus de fruits (huile d'olive, de noix de coco ou d'avocat par exemple), des herbes et des épices. Adopter ce genre d’alimentation permet de réduire les dégâts infligés à l’estomac par les mauvais repas.

Éviter les mauvaises combinaisons alimentaires

Les aliments se digèrent de différentes manières.

- Plus ou moins rapidement.

Quand un aliment à digestion rapide est introduit dans un repas à digestion lente, il peut pourrir et nuire à la bonne digestion.

- Dans un milieu plus ou moins acide.

Avec différentes sortes d'enzymes dont certaines peuvent se détruire entre elles quand on varie trop les aliments.

Plus vous consommez d’aliments qui se digèrent différemment…plus la digestion est rendue difficile. Alors la digestion dure longtemps et les aliments fermentent. Beaucoup de vitamines et de minéraux sont détruits au lieu d’être assimilés. Une mauvaise digestion se traduit également par des coups de fatigue, des gaz et de la prise de poids.

Voici des différents types d'aliments s'associant bien ou non. Plus votre repas est volumineux et plus votre estomac est fragile, plus il est important de suivre les bonnes combinaisons alimentaires.

Les bonnes combinaisons alimentaires

Notez que les bonnes combinaisons alimentaires sont surtout importantes pour les plus gros repas (pour les petits repas le corps peut s'adapter sans problèmes). Pour davantage d'explications, je vous invite à lire mon article sur les bonnes combinaisons alimentaires.

Vous pouvez également acheter cet ebook complet et génial sur les combinaisons alimentaires, avec en bonus de nombreuses recettes qui aident à appliquer facilement la théorie.

Identifier et corriger ses déséquilibres alimentaires en s'observant

Afin de soigner les intestins qui saignent, il faut parfois corriger un déséquilibre. La solution est alors différente d'une personne à l'autre. Par exemple un excès d'acides (trop de viandes / poissons / oeufs ou de produits industriels) peut déclencher les mêmes brûlures qu'un excès d'alcalins (contraire d'acide, qui peut arriver chez les végétaliens mangeant exculsivement des légumes).

Voici des repas à essayer qui pourraient corriger votre déséquilibre (ou bien l'ampirer).

- Des fruits acides pour vider les intestins qui acculement trop de nouriture. Si vous êtes sportif et que vous souhaitez manger beaucoup d'aliments riches en protéines, vous pouvez consommer les fruits sous forme de jus avec de la protéine de lait en poudre, ou encore avec des blancs d'oeufs.

- De la viande rouge avec des féculents de type légumes (pomme de terre, patate douce, châtaigne, manioc ou encore l'igname) et un peu de bons lipides (huile d'olive ou beurre fermier par exemple) quand vous vous sentez fragile.

- Un repas léger composé de protéines maigres (poisson, poulet, œufs ou fruits de mer) et de légumes faciles à digérer (ceux qui se mangent crus ou peu cuits) avec un peu d'herbe et des épices.

En général ces 3 types de repas permettent de corriger la plupart des déséquilibres qui se déclenchent avec les repas traditionnels.

Concernant le choix de vos légumes, vous pouvez le faire au feeling. il est important d'aimer ce qu'on mange pour qu'il soit facile de bien manger sur la durée.

Rester toujours hydraté

À chaque fois que nous sommes déshydratés, la concentration des mauvaises choses de notre corps augmente. Avec cela il est difficile de soigner les intestins qui saignent. Être bien hydraté aide à soigner les intestins qui saignent.

Pour bien s'hydrater il ne faut pas forcément boire avant d'avoir soif car l'eau que nous buvons n'est pas toujours assimilée. Il faut plutôt :

- Manger régulièrement des fruits et des légumes qui apportent du potassium : un minéral qui aide à retenir l'eau dans le corps (avec le sodium).

- Toujours avoir une bouteille d'eau sur soi pour pouvoir boire à chaque fois que la soif survient.

- Se mettre à l'eau riche en hydrogène, l'eau la mieux absorbée.

Mâcher correctement ses aliments

Prendre le temps de mâcher ce qu'on mange aide à soigner les intestins qui saignent.

Quand on prend le temps de bien mastiquer sa nourriture, on réduit la nourriture en petits morceaux plus simples à digérer. On l'enduit également de salives pour permettre le début de la digestion dès la mastication. En bonus, bien mastiquer ses aliments aide à manger lentement. C'est intéressant quand on a tendance à trop manger, très mauvais pour soigner les intestins qui saignent.

Solliciter son méridien du gros intestin

Dans le corps on trouve plusieurs méridiens par lesquels circulent l'énergie. Par chaque méridien, il y passe plusieurs muscles, articulations et au moins un organe. En stimulant le point d'un méridien, il est possible de soliciter le méridien en entier afin de stimuler des zones clées.

Afin de soigner les intestins qui saignent, le méridien du gros intestin va faire parti des méridiens clés. Ce méridien aide à améliorer son transit au niveau du gros intestin. En stimulant ce méridien une à trois fois par jour, il est alors possible de soigner les intestins qui saignent.

Le méridien du gros intestin

Pour le stimuler, plusieurs possibilités vous sont offertes.

- Consulter un acupuncteur professionnel (le plus efficace, mais le plus contraignant).

- Utiliser un stylo d'acupuncture (super pratique, mais il faut prendre le temps de bien trouver les bons points des méridiens).

- Se faire des petits massages circulaires. C'est bien moins efficace, mais super pratique, en particulier pour tester.

Augmenter ses apports en collagène

L'organisme utilise de collagène pour la construction de nombreux tissus dont la peau et les articulations. Une carence alimentaire en collagène empêche de soigner les intestins qui saignent.

Vous pouvez trouver du collagène dans les bouillons faits de carcasses d'animaux (poulet ou agneau par exemple) ainsi que dans la peau du poulet. Vous pouvez également acheter du collagène sous forme de complément.

Renforcer la flore intestinale de ses intestins avec des probiotiques

Si votre système digestif ne fonctionne pas bien, votre flore intestinale est très certainement en mauvais état. Vous pouvez dans ce cas prendre des probiotiques (la flore intestinale est constituée de bonnes bactéries qu'on appelle probiotique), pour accélérer le processus de régénération pour soigner les intestins qui saignent.

Si votre budget est limité, vous pouvez largement vous passer des probiotiques. Ils sont optionnels. Ce sont les trois règles précédentes qui sont les plus importantes. Les suivre permet à votre flore intestinale de se régénérer naturellement. Cependant la supplémentation accélère le processus de régénération, à condition d’acheter les bons probiotiques. Tous ne sont pas efficaces.

Par contre si vous achetez des probiotiques, il faut vérifier que les bactéries des probiotiques sont résistantes à l’acidité de l’estomac ainsi qu’à la salive. Je vous recommande ces probiotiques gastrorésistants d'excellente qualité. Si vous désirez le top, vous pouvez également prendre des prébiotiques qui aident les probiotiques à se développer.

Pratiquer l'acupression et l'auto-acupuncture

L'énergie du corps passe par différents méridiens (pour simplifier il s'agit d'ensemble de muscles, articulations et organes). Soliciter une partie d'un méridien (par massage ou bien stimulation électrique par exemple) le sollicite dans son ensemble. Ainsi, il est possible de traiter beaucoup de problèmes (ou au moins d'en améliorer leur état) en sollicitant certains points clés.

Cette pratique est géniale pour soigner les intestins qui saignent. Plus généralement, l'acupression et l'auto-acupuncture sont très efficaces pour traiter la plupart des pathologies liées à une mauvaise circulation du sang.

Pour pratiquer l'acupression et l'auto-acupunture, il faut cependant commencer par apprendre les positions des points d'acupression. Vous pouvez vous faire aider d'un acupuncteur professionnel, au début, à trouver les bons points d’acupuncture. Une fois que vous avez trouvez vos points d'acupuncture, vous pouvez pratiquer chez vous quand vous le souhaitez. Dans ce cas je vous recommande un stylo d'acupuncture électrique, c'est très pratique !

Auto-masseur pour les pieds

Être patient et consistent

Il faut du temps pour vraiment soigner les intestins qui saignent. Il n'existe pas de solution miracle ou de remède magique qui existe.

En conséquence pour soigner les intestins qui saignent, choisissez les astuces de cet article les plus faciles à suivre. Puis faîtes en sorte que ces astuces deviennent des habitudes (comme se laver, dormir la nuit, se brosser les dents…)..

Ensuite plus vous souhaitez de résultats, plus il va falloir suivre d'astuces. C'est la loi de l'investissement rentable. Plus on investit, plus on reçoit.

Ne jamais manger quand on a pas faim

C'est n'est pas naturel de se forcer à manger et cela empêche ainsi de soigner les intestins qui saignent. Quand on a pas faim, soit notre système digestif a besoin de se reposer. Soit nous n’avons simplement pas de place pour accueillir plus d’aliments.

Dans ce cas la digestion ne pourra pas être rapide. Il faut donc toujours attendre d’avoir faim avant de manger. Si vous avez peur de sauter des repas quand c'est nécessaire, vous pouvez simplement réduire la taille de vos repas de manière à avoir faim à chaque fois pour le repas qui suit.

Pensez aux militaires qui sont très forts et qui sont absolument capables de s'entraîner sans avoir manger. ils ne s'évanouissent pas et ils ne tombent pas malades et ne se retrouvent pas carencés. Heureusement car nous aurions des problèmes si ce serait le cas.

Stimuler son méridien de l'intestin grêle

Les méridiens sont des canaux par lesquels circulent l'énergie. Dans chaque méridien, il y a plusieurs muscles, articulations et au moins un organe. En stimulant une partie d'un méridien, on peut stimuler celui-ci dans son ensemble.

Afin de soigner les intestins qui saignent, il faut s'intéresser au méridien du gros intestin. Ce méridien aide à améliorer son transit au niveau du gros intestin. En stimulant ce méridien une à trois fois par jour, on peut alors naturellement soigner les intestins qui saignent.

Le méridien du gros intestin

Pour le stimuler, plusieurs possibilités vous sont offertes.

- Aller voir un acupuncteur professionnel (le plus efficace, mais le plus contraignant).

- Utiliser un stylo d'acupuncture (super pratique, mais il faut prendre le temps de bien trouver les bons points des méridiens).

- Se faire des petits massages circulaires. Ce n'est pas autant efficace, mais super pratique, surtout pour essayer.

Croire qu'il existe une solution facile

Peu importe ce que vous choisissez de faire pour soigner les intestins qui saignent, ce problème reste difficile à résoudre. Peu de personnes arrivent à s'en débarasser. Cela n'est pas du à une solution secrète difficile à trouver, mais parce qu'il faut s’investir sérieusement pour vraiment soigner les intestins qui saignent. C'est pour cette raison que je vous propose beaucoup de choses dans cet article.

D'après mon expérience, la plupart des échecs sont dus à des essais de solutions très simples pas assez efficaces suivie d'un abandon. Cela est vrai pour ce qui n'est pas facile à avoir.

Bref j'ai bien conscience que je propose d'en faire beaucoup. Mais c'est pour maximiser vos chances réussir à soigner les intestins qui saignent. Ayez ça en tête si vous décidez de choisir le plus simple et que ça ne marche pas pour vous !

Croire qu'on puisse se passer de muscles

Ce n'est pas naturel de ne pas être muscler. Quand on est trop peu muscler, le sang circule mal dans le corps.

Alors toute la santé se voie affectée. On se retrouve avec une mauvaise régénération et on laisse place à la maladie.

Il faut des muscles pour soigner les intestins qui saignent ! Pour se muscler, vous pouvez faire tout sport sollicitant l'ensemble des muscles du corps. Un bon point de départ est la musculation chez soi.

Croire que bien manger n'est pas nécessaire

Bien manger peut vite devenir contraignant et alors on cherche des solutions alternatives pour soigner les intestins qui saignent. Souvent on tombe dans le piège de croire que parce que on est jeune on peut manger ce qu'on souhaite sans conséquences négatives, eh bien on est immunisé à la mauvaise alimentation.

Or le système digestif c'est comme le bas du dos. Quand on est jeune on peut se rouler par terre à plusieurs reprises sans soucis. Ce n'est plus vrai arrivé un certaine âge. C'est pareil pour la nutrition. Quand on est jeune, en général, on assimile bien les vitamine et les minéraux et on évacue sans le moindre problème les cochonneries. Cela n'est jamais vrai indéfiniment!

Comment Maigrir Douleurs au ventre Douleurs au dos Douleurs au genou Douleurs au cou Le Sport Chez Soi Musculation Chez Soi
Ce site gratuit récupère des données (cookies) afin d'améliorer son fonctionnement (plus d'informations)